Pavillon à Paris

Dans le Nihon Shoki, le second plus vieux livre de l’histoire japonais, écrit en 720 avant notre ère, on peut lire cette injonction : « Construit un pavillon pour les Kamis et les personnes importantes en Hinoki ». Le Hinoki est un cyprès japonais considéré comme sacré.

Dans cette phrase se trouve la raison pour laquelle la Grand Sanctuaire d’Ise et le Temple d’Horyuji, le plus vieux bâtiment en bois du monde, sont construits en Hinoki.

Nous avons donc décidé de construire le Pavillon Miwa entièrement en Hinoki. Nos cérémonies sont tenues sur un comptoir formé d’un unique morceau d’Hinoki âgé de 300 ans. Le Hinoki de notre Pavillon provient de la région de Tono d’où provient également le Hinoki utilisé pour la reconstruction rituelle du Grand Sanctuaire d’Ise tous les 20 ans. Le Pavillon a été dessiné par Fumihiko Sano, un ancien ébéniste de maison de cérémonie du thé et construit par Masayoshi Sagara, un artisan spécialisé dans la construction des sanctuaires et des temples, nommé Miya-Daiku.

Avant le début des travaux de construction du pavillon, une cérémonie a été tenue par le prêtre shinto du sanctuaire Omiwa, le plus vieux sanctuaire du Japon, venu spécialement pour accomplir un rituel de bénédiction. La première prêtresse du Grand Sanctuaire d’Ise venait de ce sanctuaire. Le pavillon Miwa tire son nom du sanctuaire Omiwa, qui a pour particularité de ne pas avoir de pavillon dédié aux Kamis, mais où la montagne elle-même où est construit le sanctuaire est le Kami. Cette montagne s’appelle Miwa.